Concours national commun d’entrée aux écoles de paysage

Concours d’entrée en DEP 1, voie interne

Cette voie d’admission interne à la formation conduisant au diplôme d’État de paysagiste est ouverte aux étudiants ayant validé 120 crédits européens dans le cadre du cycle préparatoire d’études en paysage prévu au dernier alinéa du D.812-27, mis en place par un établissement autorisé à délivrer le diplôme d’État de paysagiste.

La pré-inscription en ligne est accessible du 9 janvier au 31 janvier 2018 sur : www.ecole-paysage.fr
Elle doit être impérativement complétée par l’envoi de pièces justificatives via l’annexe « confirmation d’inscription » téléchargeable. Le dossier complet, confirmation d’inscription et pièces justificatives, doit parvenir au secrétariat du concours au plus tard le 8 février 2018 cachet de la poste faisant foi.

Le candidat devra envoyer également au secrétariat du concours au plus tard le vendredi 2 juin 2018 une version numérique de son dossier composé de :

  • la fiche d’inscription ;
  • les bulletins des deux années du cycle préparatoire ;
  • une lettre de motivation faisant état de son expérience en paysage étayée par des éléments graphiques, de 6000 signes, en format Word, A4 et en PDF ; le poids du fichier ne devra pas excéder 3Mo.

Frais de dossier : 35 euros et la gratuité pour les boursiers sur critères sociaux sur présentation de la notification définitive 2016/2017.

La voie interne comporte une phase d’admission dans la formation au DEP suivie d’une phase d’orientation pour les étudiants admis qui souhaitent suivre le cursus menant au diplôme d’État dans un autre établissement que celui dans lequel ils ont effectué leur cycle préparatoire d’études en paysage.

Les candidats doivent ainsi lors de la préinscription en ligne, indiquer leur souhait d’affectation par 4 vœux maximum (dont obligatoirement un vœu dans leur école d’origine) qui doivent être ordonnés. Les candidats qui souhaitent rester dans leur établissement d’origine et ne pas participer à la phase orientation doivent indiquer leur école d’origine en vœu 1 et ne sont pas tenus d’indiquer d’autres vœux.

CALENDRIER

  • 9 janvier – 31 janvier 2018
    Inscriptions
  • 2 juin 2018
    Date limite d’envoi du dossier numérique
  • 25 et 26 juin 2018
    Entretien avec le jury : ENP Blois
  • 4 juillet 2018
    Admission : publication des résultats
  • 12 juillet 2018
    Pour les candidats ayant demandé à changer d’établissement : envoi des propositions d’affectation par courrier électronique
  • 17 juillet 2018
    Proposition d’affectation : date limite d’envoi par courrier postal de la réponse dûment complétée et signée cachet de la poste faisant foi
  • 21 juillet 2018
    Communication par le secrétariat du concours des affectations définitives

 

Concours d’entrée en DEP 1, voie externe

Le diplôme à Bac+2 doit impérativement être obtenu en juillet 2017 pour valider le résultat d’admission.

Les candidats ayant validé ou en cours de validation en 2017/2018 d’une 2e année de formation à Bac+2 emportant 120 crédits européens ou ECTS. L’attestation des 120 crédits européens doit impérativement être obtenue pour valider le résultat d’admission.

La pré-inscription en ligne est accessible du 5 décembre au 5 février 2018 sur : www.ecole-paysage.fr
Elle doit être impérativement complétée par l’envoi de pièces justificatives via l’annexe « confirmation d’inscription » téléchargeable. Le dossier complet, confirmation d’inscription et pièces justificatives, doit parvenir au secrétariat du concours au plus tard le 8 février 2018 cachet de la poste faisant foi.

Dès son inscription, le candidat émet ses vœux d’affectation dans un ordre préférentiel. L’affectation dans une des écoles se fait en prenant en compte les vœux des candidats, et le rang de classement final est le critère de départage.
Droits d’inscription au concours : 150 € et la gratuité pour les boursiers sur critères sociaux sur présentation de la notification définitive de 2016/2017.

ÉPREUVES D’ADMISSIBILITÉ

CENTRES D’ÉPREUVES : BLOIS, BORDEAUX, LILLE, MARSEILLE et VERSAILLES

30 mars 2018 sur les 5 sites (Blois, Bordeaux, Versailles, Lille, Marseille)

  • Visite d’un site (durée : 2h00)

Chaque année un type de site, commun aux différents centres d’épreuves, est retenu.
Le matin, la visite du site permet une exploration personnelle, curieuse et attentive. L’étude porte sur les éléments perceptibles dans la zone autorisée à l’exploration physique ainsi que sur tous les éléments visibles depuis ce lieu jusqu’à l’horizon. Lors de la visite, le candidat est autorisé à prendre des notes écrites et graphiques sur un carnet de croquis fourni par le centre d’épreuves, il pourra consulter ce carnet durant les épreuves de l’après midi.
Le candidat doit apporter son matériel de dessin. La prise de photographies n’est pas autorisée.

L’après-midi est consacré aux deux épreuves :

  • épreuve de description d’un site (2h30)
  • épreuve d’expression plastique à propos d’un site (2h30).

Épreuve de description d’un site (durée 2h30)

L’épreuve permet d’évaluer les qualités rédactionnelles de la description et d’apprécier la capacité du candidat à éclairer son propos par des éléments graphiques articulés au texte.
Le candidat devra montrer ses capacités à observer et décrire le site et ses dynamiques en exerçant un regard curieux et attentif à ses différentes composantes : topographique, historique, économique et sociologique, écologique, culturel et esthétique, technique, etc. ; ce regard porté sur le site devant nourrir un questionnement personnels. Les angles choisis par le candidat valoriseront l’étendue de sa culture générale et scientifique, ils démontreront l’intelligence de sa compréhension du site.

Contraintes :

  • texte composé (environ 400 mots) ;
  • des éléments graphiques (schémas, croquis explicatifs, plans, coupes, dessins d’observation…) accompagnent le texte ;
  • composition rédigée à l’encre noire ;
  • rendre une et une seule copie double A4, fournie par le centre.

Épreuve d’expression plastique à propos du site (durée 2h30)

Sur les deux feuilles au format raisin mises à sa disposition, le candidat évoque les espaces parcourus pendant la matinée, ainsi que les alentours tels qu’il les imagine.

sur la première feuille, le candidat imagine le site vu à vol d’oiseau. Ce qui est demandé n’est ni un plan, ni un plan de masse, ni une perspective géométrique. C’est une représentation aérienne qui donne à voir une interprétation personnelle du site ; elle est inventée et fabriquée à partir d’hypothèses et de déductions acquises lors de l’arpentage au sol ;
la composition de la seconde feuille est une expression libre et cohérente laissée à l’initiative du candidat ; elle permet d’enrichir et de clarifier sa vision du site.

Par son travail, le candidat donne à voir sa sensibilité au site, il partage son émotion et fait preuve d’imagination pour transmettre son propos.

L’épreuve permet d’évaluer la justesse de son interprétation, son éloquence plastique et sa capacité à représenter ou suggérer les formes et l’espace.

Les outils d’expression plastique sont laissés au libre choix du candidat : dessin, crayon de couleur, feutre, lavis… Les médias pourront être différents pour chacune des planches ; ils devront être soigneusement adaptés au propos tenu.

Contraintes :

  • composition sur 2 feuilles à dessin (format raisin – 50 x 65 cm – 180 g) fournies par le centre
  • les techniques à séchage lent ou nécessitant une fixation des pigments sont interdites

ÉPREUVES D’ADMISSION

Épreuve d’anglais

L’épreuve d’anglais se passe à l’écrit le jour des épreuves d’admissibilité (30 mars 2018) mais n’est prise en compte que pour les candidats admissibles. À ce titre il s’agit d’une épreuve d’admission.

L’épreuve se compose de trois parties :

  • un questionnaire à choix multiples de 15 questions (QCM) ;
  • deux questions de compréhension à partir d’un texte d’une douzaine de lignes ;
  • une expression écrite d’une dizaine de lignes.

Épreuve d’entretien

CENTRES D’ÉPREUVES : BORDEAUX, LILLE, VERSAILLES

20, 21, 22 juin 2018

L’entretien permet d’évaluer les capacités du candidat à réfléchir, mobiliser sa culture générale et ses connaissances autour d’une question parlant de paysage. Il amène le candidat à formaliser et argumenter une position personnelle. L’exposé débouche sur un échange qui permet de cerner les motivations du candidat.

Modalités et déroulement de l’épreuve :

  • le candidat tire un sujet et il a 1h30 pour préparer sa réponse et rédiger un plan ; le sujet peut être en lien avec les ouvrages listés dans la bibliographie 2017 mentionnée ci-après ;
  • l’entretien dure environ 20-25 minutes. Après avoir écouté la réponse structurée du candidat (maximum 10 minutes), le jury engage le débat.

Bibliographie 2018 :

  • Jean Rolin, Zones, Gallimard – 1997 ;
  • Francis Hallé, Du bon usage des arbres, un plaidoyer à l’usage des énarques, Actes Sud – 2011 ;
  • Agnès de Vachat, « Quand le jardin révèle un imaginaire du paysage méditerranéen : Les Colombières de Ferdinand Bac », Projets de paysage – 2016 – revue en ligne http://www.projetsdepaysage.fr/editpdf.php?texte=911
  • Odile Marcel et Régis Ambroise, Aménager les paysages de l’après-pétrole, Charles Léopold Mayer – 2015
  • Françoise Dubost et Bernadette Lizetn « Pour une ethnologie du paysage » dans Paysages au pluriel, pour une ethnologie du paysage en France –  1995

Juillet 2018 : publication des résultats

Juin 30, 2014 | Posté par | commentaires
Premium Wordpress Themes by UFO Themes